Pages

lundi 23 septembre 2013

Entre les hommes et les femmes, tout commence par une rencontre. Sur le continent numérique aussi.

Que se soit en amour, en amitié ou en affaires, tout commence par une rencontre. Et depuis l'internet, le web et les réseaux sociaux numérisés, cette rencontre n'a plus de limite territoriale, culturel, sociale, éducative, d'enseignement, de géographie, de génération ou de handicap.

Depuis des siècles les rencontres entre les peuples étaient limitées par les montagnes, les mers, les modes de transport, la distance, la peur de l'inconnu...et chacun de son côté se faisait une idée de l'autre à travers les écrits, puis les images de ceux qui voyageaient dans le monde. Une vision filtré des autres. Maintenant vous pouvez tout découvrir, voyager et rencontre qui bon vous semble à partir de chez vous. Depuis l'internet, le web et maintenant amplifié par les réseaux sociaux numérisés, c'est à dire les liens direct entre les humains, le monde est devenu plat comme l'explique superbement le grand reporter Thomas Friedman dans son best seller mondial La Terre est plate

Il reste pourtant une dernier frein. C'est la barrière de la langue. Et suivant les dynamiques de chacun vers les autres, cette barrière tombe plus ou moins vite. Pour aider la compréhension entre les peuples et faciliter les échanges culturelles et économiques, le numérique apporte une pierre importante à l'édifice ce projet mondialisé enthousiasmant de la rencontre avec les autres aux 4 coins de la planète.

Les logiciels de traduction automatiques et particulièrement, Google translate app pour les sites Internet, ou Google Translate en version desktop connecté mais aussi la version traduction et conversation instantannée sur smartphone, sont des usages qui progressent vite restants néanmoins toujours des compléments des indispensables professionels de la traduction et ceux de la relation, du commerce et du droit internationaux. Ces nouveaux usages contribuent à rapprocher les humains et à améliorer la compréhension des différences pour créer de nouvelles valeurs communes et d'autres combinatoires à partir de nos singularités. Et aussi participent à la paix dans le monde.

Pour vivre cette nouvelle aventure passionnante, j'ai débuté en 2011 un programme de recherche sur les outils numériques, les Comportenent et le vocabulaire suffisants pour créer les premiers ponts inter culturels entres les différents pays du continent numérique qui compte déjà plus de 3 milliards d'habitants et qui vise vite les 5 milliards avec la convergence vers les mobiles.

Je mène mes travaux de recherche doublés d'expériences terrain sur les champs de la rencontre artistique, culturelle, touristique, e-réputation territoriale, l'entrepreneuriat et le commerce international. Si le sujet vous intéresse ou si vous êtes un des professionnels facilitant et sécurisant ce genre d'objectifs, parlons en mode on sur ce blog ou contactez moi en off. Un de mes article sur l'usage du blog pour l'exportation sur le blog d'UBIFRANCE, l'expert de l'accompagnent des entreprises à l'international.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

merci pour ce commentaire. Bonne journée.